Codiv-19 : Informations importantes

Les épreuves cyclistes des prochaines semaines à venir sont annulées (ou reportées pour certaines).

Suivez les recommandations des autorités
: https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

If you are not living in France, please respect instructions given by your government according to the situation in your country.



30-07-2018  La Risoul Queyras

La Risoul Queyras, 10° édition, a été baignée par le soleil. Une édition 2018 marquée par quelques nouveautés.
Avec en premier lieu, un critĂ©rium, la veille, au sein de la station de Risoul : 20 km et 500 m de dĂ©nivelĂ© pour les hommes, 12 km et 300 m pour les femmes, histoire de s'Ă©chauffer pour le lendemain. Un critĂ©rium qualifiĂ© comme le plus haut d'Europe. Peut-ĂȘtre. En tout cas, ce qui est sĂ»r c'est que cĂŽtĂ© record, la page web du site de la Risoul Queyras mĂ©ritera d'ĂȘtre actualisĂ©e, car il ne s'agit pas de la plus haute cyclosportive d'Europe, le col d'Izoard culminant Ă  2360 m d'altitude. La Mercan'Tour Bonette avec la cime de la Bonette dĂ©passe largement cette altitude. La Risoul Queyras s'approchait de la cime de la Bonette lorsque le circuit passait par le col Agnel (2744 m) mais restait toutefois un peu moins haute. Autant ĂȘtre exact.

Le dimanche, port obligatoire du maillot afin d'ĂȘtre classĂ©, chacun avait revĂȘtu son maillot bleu ou maillot vert fluo, au choix. Avec une mention particuliĂšre pour le maillot bleu, magnifique.

Au départ de la base de loisirs d'Eygliers, c'est parti au choix pour 135 km (3500 m D+), 102 km (2600 m D+) ou 50 km (1400 m D+). Enfin pas tout à fait pour le grand parcours et le moyen parcours, puisque la route des gorges du Guil étant jugée dangereuse par les autorités administratives, le chemin de la Viste est proposé en remplacement, avec une bonne centaine de mÚtres de dénivelé en plus, histoire de se mettre en jambe !

CĂŽtĂ© grand parcours, les grandes lignes de l'annĂ©e passĂ©e sont reconduites. Avec tout de mĂȘme la suppression de la cĂŽte de Pallon (et ses 2 km de montĂ©e en ligne droite Ă  12%) et le mur Ă  la Rua, des difficultĂ©s avec peu d'intĂ©rĂȘt vu le menu proposĂ© par ailleurs. Et Ă©galement une modification de la montĂ©e vers Saint-VĂ©ran, avec une montĂ©e directement par la route principale, et une descente par le Bois des Amoureux et le village de Prats Hauts. Avec comme principal inconvĂ©nient de cette inversion de parcours, une descente plutĂŽt pĂ©rilleuse Ă  plusieurs endroits du fait des gravillons et de la route bosselĂ©e. Le circuit en sens inverse Ă©tait franchement mieux.

CÎté moyen parcours, la boucle par Saint-Véran est supprimée et remplacée par la montée du col d'Izoard.

CĂŽtĂ© sĂ©curitĂ©, la descente du col d'Izoard a Ă©tĂ© maintenue sans chronomĂ©trage. Une bonne chose pour Ă©viter la tentation de certains cyclistes de prendre des risques inconsidĂ©rĂ©s. Malheureusement, en sens inverse, il semble que de nombreux motards avaient des records de vitesse Ă  battre, avec des sorties de virage parfois particuliĂšrement larges. Ou des dĂ©passements de voitures mĂȘme si des cyclistes arrivent en sens inverse...

CĂŽtĂ© carton rouge, la palme revient sans conteste au ravitaillement du col d'Izoard. Bien sĂ»r pas aux bĂ©nĂ©voles prĂ©sents sur place, qui ne pouvaient que distribuer ce qu'on leur avait donnĂ©, et qui ont fait face Ă  des agressions verbales de certains cyclistes. Un bel encouragement pour eux de continuer Ă  ĂȘtre bĂ©nĂ©vole... En tout cas cĂŽtĂ© logistique, il faudra revoir les quantitĂ©s d'eau positionnĂ©es sur les points de ravitaillement. Surtout quand les prĂ©visions mĂ©tĂ©orologiques sont au beau fixe et les tempĂ©ratures chaudes. Les participants du grand parcours ont Ă©tĂ© les principales victimes de cette nĂ©gligence.
Autre point négatif repris par plusieurs cyclistes à l'arrivée, l'absence de signaleurs à 2-3 intersections, pouvant causer des erreurs d'aiguillage. Il fallait alors bien suivre le fléchage au sol "RQ", et ne pas faire la confusion avec la tracé de l'Embrunman.

Les esprits chagrins ne doivent toutefois pas oublier la qualitĂ© de l'organisation qui reste bonne, les ravitos (hormis le gros couac de l'Izoard) plutĂŽt sympas (avec le choix pour les liquides - eau / coca / ice tea - ce qui n'est malheureusement pas le cas de toutes lees cyclos), le forfait 1 jour de ski gratuit Ă©quivalent au coĂ»t de l'inscription. Et les paysages emrpuntĂ©s, superbes, avec le Queyras, le Briançonnais et la vallĂ©e de la Haute-Durance, mĂȘme si la portion sur la nationale n'est pas la partie la plus plaisante Ă  faire en vĂ©lo.

176 cyclosportifs se sont classés sur le grand parcours, 309 cyclistes sur le moyen parcours et 165 cyclistes sur le petit parcours.

Pour 2019, de nouveaux parcours sont prĂ©vus. Avec un sondage dĂ©jĂ  lancĂ© : "souhaitez-vous un passage en terre sur la Risoul Queyras" ? Sans doute un effet de mode suite Ă  l'Etape du Tour de cette annĂ©e et le passage sur le plateau des GliĂšres, et la Granfondo Serre Chevalier avec le col du Finestre. Mais au fait, c'est quoi l'intĂ©rĂȘt de ce type de passage ? Car il existe des Ă©preuve VTT pour faire des passages en terre. Et il semble qu'il y ait assez de routes goudronnĂ©es aux alentours (col de Vars, col Agnel, Izoard, Puy-Saint-Vincent,...) pour se faire plaisir...

Retrouvez le classement du grand parcours, du moyen parcours et du petit parcours.





  


Actualités     2019     2018     2017     2016     2015     2014     2013     2012     2011     2010     2009