01-07-2018  L'Ariégeoise

L'Ariégeoise, la cyclosportive des Pyrénées, a connu une édition 2018 caniculaire. Cette épreuve mythique et majeure du calendrier cyclosportif français a réuni plus de 5000 cyclistes au départ de Tarascon-sur-Ariège. Avec une multitude de choix pour les parcours, et même nouveauté 2018, un triathlon. Difficle dès lors de ne pas trouver chaussure à son pied.
Au programme, l'Ariégeoise XXL (172 km et 4400 m de dénivelé) pour une arrivée au plateau de Beille, l'Ariégeoise (156 km et 3160 m D+), la Mountagnole XXL (125 km et 2820 m) avec aussi une arrivée au plateau de Beille, la Mountagnole (109 km et 1570 m D+), la Passéjade (74 km et 954 D+). Et le thriathlon : 1,2 km de natation le vendredi, la Mountagnole XXL et 12 km de courses à pied sur le plateau de Beille.

Chaque participant reçoit avec son dossard un beau maillot blanc de l'Ariégeoise, couleur idéale pour ne pas attirer trop le soleil sur soi. Prémonitoire.
Côté départ, la séparation des parcours par sas et tranche horaire est un vrai bonheur pour tous. Un exemple que devrait suivre toutes les cyclosportives de masse, par respect des cyclosportifs engagés sur les parcours les plus longs (comme par exemple l'Ardéchoise...).

Avant d'affronter le plateau de Beille avec ses 16 km à 7,5% de moyenne, pour se hisser à 1790 m d'altitude, les jambes ont pu largement s'échauffer et surchauffer sur plusieurs cols : le pas de Souloumbrié, le col du Pradel, le col de Montségur et à nouveau le Pas de Souloumbrié. Avec des transitions roulantes et parfois usantes. A partir du col de Montségur, la chaleur commence à se faire sentir, écrasante. Il reste alors plus de 70 km pour les concurrents de la XXL... Au deuxième passage du Pas du Souloumbrié, aucune comparaison avec le passage matinal. Le soleil est devenu de plomb. Les fontaines dans les villages sont très prisées. La descente sur les Cabannes est presque étouffante avant l'heure du choix entre franchir la ligne d'arrivée de l'Ariégeoise aux Cabannes ou partir à l'assaut du plateau de Beille et de ses 16 km.

Des parcours au sein de paysages magnifiques. Une signalisation au top. Car certaines routes sont étroites, scabreuses, les virages potentiellement dangereux sont nombreux. Mais le moindre passage délicat est signalé.
Et pour faire face à cette journée caniculaire où le thermomètre dépasse allègrement les 30°C, les points d'eau sont en nombre, notamment dans la montée du plateau de Beille. Sans compter les fontaines dans les villages.
Côté ravitaillement, 1 tonne d'oranges, 830 kg de bananes, 300 kg de pâte de fruit, 120 kg d'abricots, 150 kg de saucisses, 250 kg de fromage, 11000 litres d'eau, voilà quelques chiffres édifiants. Avec 750 bénévoles.

Côté participation, le parcours majeur, l'Ariégeoise XXL, est celui qui rassemble le moins de cyclosportifs à l'arrivée, avec 232 cyclosportifs. Avec pourtant 722 cyclistes inscrits sur cette distance au départ. La chaleur a causé de nombreux reports sur l'Ariégeoise qui totalise 970 arrivants. La tentation était en effet grande aux Cabannes.
La Mountagnole XXL, innovation 2018, connaît une très belle participation avec 867 cyclistes ! Et 1487 cyclistes à l'arrivée de la Mountagnole, le circuit le plus plébiscité.
Quant à la Passéjade, 424 cyclistes sont classés. Et le triathlon rassemble 32 triathlètes à l'arrivée.
A noter sur la Mountagnole la présence de l'ancien vainqueur de la Vuelta, Melchor Mauri.

Sur l'Ariégeoise XXL, la victoire revient à Sébastien Pilon en moins de 6 h, devant Simon Carr et Rodolphe Lourd. Côté féminin, Sandrine Bouiller devance Martine Petrolini et Marion Carrie.
Sur l'Ariégoise, Nicolas Martin l'emporte en moins de 5 h devant Rémi Benarfa et Guillaume Laffont. Chez les femmes, le podium est constitué de Laetitia Condouret devant Sandra Martin et Fleur Nadal.
Sur la Mountagnole XXL, Titouan Huige devance Jérôme Save et Guillaume Gautier. Côté féminin, la victoire revient à Aline Ostermann devant Nathalie Blondin et Camille Crespel.
Sur la Mountagnole, Florent Baque l'emporte devant Pierre-Alain Raimondo et Hugo Bellanger. Chez les femmes, c'est Isabelle Viquendi qui se classe première devant Isis Lapuyade et Mireille Dupuy

Retrouvez les classements de :
- l'Ariégeoise XXL
- l'Ariégeoise
- la Mountagnole XXL
- la Mountagnole
- la Passéjade
- l'Ariégeoise 3D (triathlon)



    


Actualités     2017     2016     2015     2014     2013     2012     2011     2010     2009