19-06-2018  La Mercantour Bonette

Pour sa 3° édition, la Mercan'Tour Bonette a changé de cap en inversant le sens du grand parcours. Avec comme première conséquence, un départ de Valberg, en lieu et place de Guillaumes. Et de nouvelles distances pour les différents parcours : 190 km et 4500 m de dénivelé pour le parcours le plus long, 175 km et 3600 m de dénivelé ou 100 km et 1800 m de dénivelé.
5° épreuve des 7 épreuves du challenge cyclosportif 06 et 2° épreuve des 4 épreuves du Trophée Granfondo des Alpes, la Mercan'Tour Bonette intégrait également cette année le Challenge Assurances Vélo.
Plus haute cyclosportive d'Europe, la Mercan'Tour Bonette se classe également dans le top 5 des cyclosportives les plus exigeantes en France.

Les prévisions météorologiques étaient bonnes et les cyclistes n'ont pas été déçus. Malheureusement, la participation était plutôt en baisse sur la ligne de départ. Ce qui est bien dommage au vu des parcours proposés et de la qualité de l'organisation.

Rendez-vous donc à Valberg à 7 h pour prendre le départ. Direction Saint-Sauveur-sur-Tinée en descendant le col de la Couillole. Le début du parcours est donc rapide, très rapide, si ce n'est la centaine de mètres de D+ nécessaire pour se hisser au col de la Couillole avant de descendre. Le parcours est encore très long et toutes les difficultés sont encore à vaincre, mais qu'importe la descente n'est pas abordée par tous avec la plus grande prudence, sur une route plutôt sinueuse et avec un revêtement moyen.

A Saint-Sauveur-sur-Tinée, le petit parcours de 100 km descend la vallée de la Tinée pour remonter ensuite par les spectaculaires gorges du Cians.

Pour les parcours de 175 km et 190 km commence alors la longue remontée de la vallée de la Tinée. Le premier objectif du col de la Bonette (2715 m) est encore loin, très loin, mais il faut déjà l'avoir à l'esprit pour ne pas brûler ses forces dans la vallée. Pour la cime de la Bonette, on repassera, la route est fermée (2° fois en 3 éditions). Un "raccourci" de 2 km (et 90 m de dénivelé en moins).
La descente de la Bonette est un véritable plaisir pour rallier Jausiers où un ravitaillement attend les cyclistes. Car Parc National du Mercantour oblige, aucun point de ravitaillement solide n'est permis dans la Bonette. La chaleur commence à se faire sentir. Barcelonnette et ses villas mexicaines ne sont pas très loin, avant d'entamer la longue montée vers le col de la Cayolle (2324 m). Un montée en pente douce jusqu'au ravitaillement suivant à Bayasse (1780 m). Avant d'entamer les pourcentages les plus importants du col de la Cayolle.
Descente alors vers la source du Var au hameau d'Estenc, puis Entraunes, Saint-Martin-d'Entraunes, Villeneuve d'Entraunes avant l'arrivée à Guillaumes, terminus pour le 175 km.
Le dernier point de ravitaillement du parcours de 190 km est aménagé à côté de la ligne d'arrivée du 175 km. La tentation peut être grande de s'arrêter là et d'attendre une navette pour monter à Valberg. En même temps, il ne reste "que" 15 km, avec des pentes plutôt douces pour achever le parcours de 190 km. Une montée vers Valberg qui s'effectue via Péone avant de pouvoir recevoir sa médaille de "finisher".

Au final, le parcours de 190 km a rassemblé seulement 120 cyclosportifs. La parcours de 175 km, 113 cyclosportifs. Et le parcours de 100 km, 36 cyclistes.

Retrouvez le classement du parcours de 190 km, de 175 km et de 100 km.

En 2019, vous avez envie de paysages grandioses ? De parcours exceptionnels ? D'un beau défi ? D'une organisation au top ? De ravitaillements au top ? Et bien venez découvrir et faire la Mercan'Tour Bonette si ce n'est pas encore fait.

Prochaine rendez-vous du Challenge Cyclosportif 06, le 1 juillet à Breil-sur-Roya, pour les Cimes du Mercantour.
Et pour le Trophée Granfondo des Alpes, le 8 juillet à Cunéo pour la Fausto Coppi. Et le 1 juillet pour le Challenge Assurances Vélo pour les Copains-Cyfac, à Ambert.



    


Actualités     2017     2016     2015     2014     2013     2012     2011     2010     2009