31-07-2017  La Risoul Queyras

La Risoul Queyras marquait la fin d'un mois de juillet Phénom'Alpes. Après le Granfondo Serre Chevalier et l'Etape du Tour, il s'agissait en effet de la 3° cyclosportive en seulement 4 semaines dans les Hautes-Alpes. Avec pour les amateurs de grand parcours, un total cumulé de 540 km et 11900 m de dénivelé.
Côté trilogie, c'était aussi la dernière étape du nouveau challenge "Trophée Granfondo des Alpes" qui comportait par ailleurs la Mercantour Cyclo (composait en fait de la Mercantour Turini et la Mercantour Bonette) et la Fausto Coppi. Un challenge transfrontalier.

En 2017, c'est une nouvelle fois de nouveaux parcours qui sont proposés par la Risoul Queyras. Après l'Izoard versant nord en 2015, le magnifique col Agnel en 2016, le col d'Izoard est à l'honneur côté Casse Déserte. Sur les traces du Tour de France et de l'Etape du Tour.
Au menu donc 140 km et 3800 m de dénivelé pour le grand parcours, 90 km et 2200 m pour le parcours moyen et 47 km et 1300 m pour le petit parcours.

Au départ, l'interrogation est de mise sur la météo pour les près de 600 participants. Car si les prévisions annoncent une matinée ensoleillée et des risques orageux l'après-midi, c'est bien quelques gouttes de pluie qui tombent peu avant le départ, dans la continuité de pluies plus intenses qui se sont produites plus tôt et samedi soir.
Heureusement les quelques gouttes de pluie avant le départ seront les dernières et l'épreuve se déroulera sous un soleil généreux et des températures plutôt chaudes, surtout pour les arrivants du grand parcours en début d'après-midi.

Depuis le plan d'eau d'Eygliers, direction Guillestre pour remonter la vallée du Guil pour le moyen et grand parcours. Les participants de l'Etape du Tour ne sont pas dépaysés, à la différence près que la fatigue n'a pas encore fait son oeuvre.
Direction le majestueux Fort Queyras puis Château-Ville-Vieille.
La route s'élève alors en direction de Molines-en-Queyras puis Saint-Véran. Mais pas par le chemin le plus direct. Un détour par Prats Bas et Prats Haut permet d'affronter des pentes plus raides, surprenantes pour ceux qui ne connaissent pas. Avant de glisser vers Gaudissart. Et là pas le temps de profiter des magnifiques cadrans solaires ici et là. Le parcours emprunte alors le début de la montée du col Agnel jusqu'à Pierre Grosse avant de bifurquer vers le Bois des Amoureux et le chalet des Amoureux. Saint-Véran, joyau du Queyras se profil alors. Avec un premier ravitaillement.
Descente ensuite vitesse grand V pour rejoindre à nouveau Château-Ville-Vieille puis Château-Queyras, avant que les parcours du 140 km et 90 km ne se séparent.

Le parcours moyen redescend alors la vallée du Guil jusqu'à Guillestre. Pour le grand parcours, direction Arvieux pour les premières pentes du col d'Izoard. Le col semblerait presque plus facile que lors de l'Etape du Tour. Il fait moins chaud et moins de fatigue physique. Mais Brunissard et les pentes qui suivent rappellent à tous que ce n'est quand même pas une partie de plaisir. Surtout qu'en plus on se sent beaucoup plus seul. Moins de cyclistes sur la route et pas (ou presque pas) de spectateurs sur le bord de la route pour encourager les cyclosportifs.
La Casse Déserte, puis encore 2 km avant le sommet. Altitude 2360 m, arrêt du chronométrage car la descente est neutralisée jusqu'à la sortie de Briançon pour la sécurité de tous.

A partir de Briançon, il faut alors composer avec le vent de face pour descendre la vallée de la Durance. Le petite route qui passe par Villar-Saint-Pancrace permet d'éviter la route nationale jusqu'à Saint-Martin-de-Queyrières. La partie qui suit alors n'est pas des plus agréables avec le vent toujours défavorable, qui plus est sur la Nationale. Descente vers l'Argentière-la-Bessée.
Aux abords de La Roche de Rame, bifurcation à droite pour passer de l'autre côté de la Durance, sur une route beaucoup plus tranquille. Ouf ! Quoi que. Car immédiatement se présente la très redoutable côte de Pallon. Une interminable ligne droite, longue de 1,5 km à 12% !
Pour beaucoup, le sommet est une délivrance. Il ne reste alors plus qu'à descendre vers Guillestre. Enfin descendre, c'est bien relatif car il faut encore composer avec quelques montées ici et là et la chaleur est désormais bien présente.

A Guillestre, la montée sur Risoul prend un autre visage que les années précédente. Montée par les Isclasses et les Chauvets pour arriver au village de Risoul, dernier ravitaillement.
Avant une surprise de taille. Le parcours coupe alors la route principale pour permettre d'affronter des pourcentages frôlant les 15% sur quelques centaines de mètres. Permettant de rallier le hameau de Lagnieu avant de retrouver enfin la route principale.
On pourra se demander l'intérêt de proposer de tels pourcentages sur un parcours qui comporte déjà 3800 m de dénivelé. Surtout qu'en terme de sécurité, la traversée de la route principale, même si les signaleurs sont bien présents, crée un risque inutile.
Il ne reste alors plus qu'une dizaine de kilomètres.

A l'arrivée, restauration dans les restaurants partenaires de la cyclosportive. Sans oublier les "cadeaux" annexes : un forfait 1 jour de ski offert, un maillot cycliste et une photo sur l'épreuve. En plus de tous les ravitaillements bien achalandés.

Côté parcours, chacun aura son avis sur sa préférence entre les différentes versions des années précédentes. Le col Agnel permettait d'explorer des routes rarement offertes aux cyclosportifs. En tout cas, le grand parcours de l'année prochaine devrait être reconduit à priori à l'identique et la réflexion est en cours pour les autres parcours.

Côté classement, le parcours de 140 km est trusté par les italiens avec Stefano Sala qui devance Alberto Botaso et Carlo Fino. Chez les femmes, Marion Bessone l'emporte devant Annalisa Prato et Mylène Legrand.

Le parcours de 90 km est remporté par Vincent Arnaud devant Benjamin Mestre et Benoit Vaxelaire. Du côté des dames c'est Magdalena de Saint-Jean qui gagne devant Sandrine Polizzi et Sandrine Rey.

Retrouvez le classement du Grand Parcours, du Moyen Parcours et du Petit Parcours.



    


Actualités     2015     2014     2013     2012     2011     2010     2009




Connecté en tant que
Invité