10-04-2017  Granfondo Gassin Golfe de Saint-Tropez

La Granfondo Gassin Golfe de Saint-Tropez a ouvert une nouvelle saison du Grand Trophée ce dimanche 9 avril. Une année 2017 du Grand Trophée marquée par le changement puisque ce trophée historique du paysage cyclosportif est dorénavant organisé par la société belge Golazo Sports qui a racheté Sport Communication. Un grand Trophée qui accueille par ailleurs une épreuve cyclosportive historique avec la Time-Megève-Mont Blanc.

Pour revenir à la Granfondo Gassin Golfe de Saint-Tropez, le tracé reprenait peu ou prou le nouveau tracé de l'an passé. Avec au choix le granfondo et ses 162 km et 2600 mètres de dénivelé ou le mediofondo de 132 km et 2300 m de dénivelé. Ou encore un parcours rando de 62 km.

Le départ est donné sur le célèbre port de Saint-Tropez à 8 h. Une heure très matinale, surtout pour gérer les aspects logistiques du retrait de dossard et un lieu d'arrivée différent du lieu de départ.
Mieux vaut être bien placé sur la ligne de départ, car la configuration du premier kilomètre étire très rapidement le peloton cycliste.
Direction Ramatuelle puis le col de la Collebasse avant de descendre vers Cavalaire-sur-Mer et Rayol-Canadel-sur-Mer. Une route qui longe le littoral avec de magnifiques paysages.

Le col du Canadel marque alors la première véritable difficulté du parcours pour rejoindre la route des Crêtes et s'offrir une vue magnifique sur le littoral et les îles d'Or.
Le col du Babaou suit, un col plutôt roulant avec comme décor les magnifiques paysages du massif des Maures. La descente vers Collobrières permet de rejoindre le premier ravitaillement avant d'aller affronter LA difficulté du parcours : la montée de Notre-Dame-des-Anges sur 10 km. Une montée sur une route granuleuse sans rendement. Cela est un moindre mal en montée car la descente qui suit pour se rapprocher à nouveau de Collobrières relève presque du Paris-Roubaix, aussi à l'affiche le week-end dernier. La fin de la descente et le début du col de Taillude (5 km) est alors un vrai soulagement. Le parcours devient alors très roulant pour descendre vers Grimaud, autre point de ravitaillement et lieu de bifurcation du mediofondo et du granfondo.
Le Granfondo remonte alors vers La Garde-Freinet puis le col de Vignon, avant de descendre vers Le Plan de la Tour.
Le col de Reverdi est alors presque anecdotique avant de rejoindre la plaine du Golfe de Saint-Tropez. La montée finale au village de Gassin constitue le juge de paix de cette cyclospotive. Une arrivée jugée après un raidard d'une cinquantaine de mètres où il vaut mieux avoir le braquet adapté.

L'épreuve a réunin plus de 800 cyclosportifs, avec 378 cyclosportifs classés sur le granfondo et 431 sur le mediofondo. La proportion de cyclosportifs sur le granfondo est importante par rapport à ce qu'on observe sur de nombreuses cyclosportives, mais il est vrai que le différentiel de difficultés entre le mediofondo et le granfondo n'est pas si important que ça.

Côté mediofondo, la victoire revient à Jean-Philippe Valenti devant Romain Wolkowicz et Quentin Melon. Chez les femmes, Magdalena de Saint-Jean termine 26° du scratch devant Marion Bessone (30°) et Fleur Skrivan.

Côté Granfondo, le cycliste professionnel Rémy di Gregorio était au départ. Et il franchit la ligne d'arrivée le premier... Chacun se fera son idée sur une telle participation, là ou d'autres cyclistes professionnels ont la classe de ne pas franchir la ligne d'arrivée ou de rester en retrait des cyclosportifs à l'arrivée...
Sinon, Michiel Minnaert finit second, David Polveroni troisième et Robin Baz quatrième.
Du côté des dames, Laurence Reviglio l'emporte devant Linda Stuurman et Manon Testou.

Retrouvez le classement du Granfondo et le classement du Mediofondo du Granfondo Gassin Golfe de Saint-Tropez.



    


Actualités     2016     2015     2014     2013     2012     2011     2010     2009