Codiv-19 : Informations importantes

Suivez les recommandations des autorités : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

If you are not living in France, please respect instructions given by your government according to the situation in your country.



18-07-2011  Issoire-Saint-Flour

Dantesque. Voila l'adjectif qui revient le plus souvent pour qualifier cette étape du tour, acte II.

Le parcours propos√© √©tait d√©j√† costaud : 210 km et 3800 m de d√©nivel√© dans le Massif Central, avec une r√©p√©tition de c√ītes et de cols, certes pas tr√®s longs, mais pour certains tr√®s pentus. Les conditions m√©t√©orologiques sont venues d√©multiplier la difficult√© de l'√©preuve. Quelques chiffres suffisent √† l'illustrer : 6500 inscrits annonc√©s, seulement 4056 cyclistes au d√©part, 2278 cyclistes qui franchissent le Puy Mary, et 1982 cyclosportifs √† l'arriv√©e. Plus de 50 % d'abandon ! La pluie, le vent et surtout le froid ont fait leur oeuvre. Au Puy Mary, les avis divergent sur ce qu'il tombait du ciel. Etait-ce de la pluie, de la neige, de la gr√™le ? Ce qui est sur, c'est qu'il faisait tout sauf une temp√©rature estivale avec seulement 2¬įC.

Le week-end de cette Etape du Tour avait pourtant bien commencé, sous le soleil puis un temps nuageux le samedi. Hélas la perturbation qui était annoncée a été au rendez-vous (et à l'heure) en venant se greffer pile poile aux horaires de la course ! Sur la ligne de départ en ce dimanche 17 juillet, la tenue cycliste de rigueur était composée de kway et/ou coupe-vent, et couvre-chaussure. Saluons le nouveau dispositif du départ, vu également sur l'acte I Modane - L'Alpe-d'Huez, avec des petits sas qui sont libérés avec quelques minutes d'écart. Cela permet de fluidifier grandement le flux cycliste sur les routes.

La premi√®re partie du parcours s'effectue plein sud en direction de Massiac. La pluie est peu soutenue, le vent pas toujours favorable et les temp√©ratures fraiches. La vall√©e de l'Allagnon se remonte √† tr√®s vive allure et comme souvent dans de tels cas, gagn√© par la griserie de la vitesse, chacun peut se mettre √† r√™ver d'une petite √©claircie qui viendrait adoucir le reste du parcours. Las. Le ciel, tr√®s couvert, ne laisse rien pr√©sager de bon. La c√īte de Massiac, avec ses 3,2 km √† 6,2%, le confirme. A l'approche du sommet de la c√īte, quelques cyclistes sont aper√ßus, circulant en sens inverse. Mais pourquoi s'en retournent-ils ? Que fuient-ils donc ? Chacun ne tardera pas √† comprendre. Le col du Baladour (1207 m) dont le profil n'a rien d'impressionnant √©tait en train de se transformer en √©pouvantail, balay√© par des bourrasques de vent, noy√© sous des pr√©cipitations soutenues, glac√© par une temp√©rature de 6¬įC. Au hameau du Bru, alors qu'une cinquantaine de kilom√®tres ont √©t√© parcourus, des dizaines de cyclistes √©taient d√©j√† arr√™t√©s au bord de la route, √† l'abri pour certains, v√™tus de couverture de survie pour d'autres.

Le premier ravitaillement √©tabli √† Allanche (km 65,5), apr√®s une descente frigorifiante, fut un lieu strat√©gique pour beaucoup. Que faire ? Se r√©fugier √† bord d'un des innombrables bus qui avaient √©t√© affr√™t√©s sur les lieux ? De nombreux cyclistes, paralys√©s par le froid, parcourus de spasmes et tremblements ont √©t√© secourus. Une salle polyvalente fut ouverte pour faire face √† cette situation. Les caf√©s et autres commerces ont √©t√© tr√®s pris√©s par les cyclistes √† la recherche de chaleur. Abandonner et rejoindre Saint-Flour directement √† v√©lo, Saint-Flour ne se situant qu'√† 35 km ? Continuer le parcours vers Dienne pour partir √† l'assaut du Pas de Peyrol (7,7 km √† 6,2%) et ses 2¬įC, du col du Perthus (4,4 km √† 7,9% dont 1 km √† 13,8%), du col de C√®re (2,9 km √† 6,3%), de la c√īte de la Chevade (3 km √† 7,9%) et du col de Prat de Bouc (8 km √† 6,1%), des difficult√©s concentr√©es en une soixantaine de kilom√®tres ? Environ la moiti√© des partants choisirent cette derni√®re solution, pour aller au bout de ce parcours, au bout d'eux-m√™mes, au risque pour certains de l'hypothermie et de la dangerosit√© des descentes du fait de la pluie et des mains gel√©s.

Avant de franchir le Pas de Peyrol, il fallait franchir la barrière d'élimination de Dienne qui a permis que certains inconscients partent dans une galère certaine et une bataille contre la nature presque perdue d'avance.

Lilian Jegou, ancien coureur professionnel, remporte l'√©preuve en 6h48'55", apr√®s avoir form√© un duo avec Nicolas Roux (d√©j√† 2¬į de l'acte I) jusque dans la mont√©e dans la ville haute de Saint-Flour. Et c'est sous le soleil qui daigne enfin faire son apparition qu'ils franchissent la ligne d'arriv√©e. "On avait command√© le soleil, mais comme on ne savait pas o√Ļ le mettre sur le parcours, on a pr√©f√©r√© le garder pour l'arriv√©e" s'amusait √† plaisantait l'animatrice sur la ligne d'arriv√©e. Nicolas Baldo finit troisi√®me √† un peu moins de 5 minutes. Et c√īt√© f√©minine, Magdalena De Saint-Jean finit 23¬į, en 7h28'27". Outre ces laur√©ats, c'est bien √©videmment chacun des 1982 arrivants qui doit √™tre f√©licit√© pour avoir vaincu ces terribles conditions sur un parcours √©prouvants. Sur qu'ils ne sont pas pr√®s d'oublier cette journ√©e particuli√®re. Le visage marqu√©, ext√©nu√©, √† bout de forces pour certains, au bord des larmes pour d'autres, la ligne d'arriv√©e offrait un spectacle saisissant

Outre les cyclistes, tous les bénévoles, la sécurité civile et les motards durent affronter également des conditions très particulières et sont bien évidemment à remercier. Ils ne sont également pas prêts d'oublier cette journée.

A l'arrivée, une truffade avec une saucisse permettait à chacun de se réchauffer un peu.

Reportage vidéo de France 3 sur l'épreuve

Classement d'Issoire - Saint-Flour


l'étape du tour issoire - saint-flour retrait des dossards de l'étape du tour au sein du village Etape du Tour

 issoire planère vélo l'abbatiale Saint-Austremoine d'Issoire le centre d'art roman Georges-Duby d'Issoire rue d'Issoire aux couleurs du Tour de France

  la tour de l'horloge d'issoire vélo de course de 1917 vélo du premier tour de france

 Lilian Jegou et Nicolas Roux Nicolas Baldo Romain UZUREAU Jean-Luc CHAVANON (6¬į) et Mike SIMPSON (7¬į)

Hervé GILLY, Jean-Pascal ROUX, Jean-Baptiste TRAUCHESSEC et Kenneth GALLARDO Emmanuel HUTIN Maxime GUERRERO Frédéric Osrtian et Fabien Delande

 Philippe BONNET Magdalena De Saint-Jean Magdalena De Saint-Jeann interviewée à l'arrivée





  


Actualités     2020     2019     2018     2017     2016     2015     2014     2013     2012     2011     2010     2009