#1 18-09-2011 22:17:07

fred1383
Administrateur
Lieu : Pourrières
Inscription : 14-12-2008
Messages : 49
Site Web

Les Bosses du 13 2011

Les Bosses du 13, 17° édition et finale du Trophée Label d'Or FFC, offrait cette année à chaque concurrent une paire de lunette Ekoï.
Le traditionnel soleil qui illumine chaque année cette belle cyclosportive avait laissé la place en ce dimanche 18 septembre à un temps très buageux et pluvieux par moment. A 7 h du matin, les éclairs illuminaient le ciel de Marseille et la pluie tombait en abondance. Heureusement, les averses ont cessé un peu plus de 30 minutes avant le départ.
Un départ qui comme toutes les années (et peut être encore plus cette année) un joyeux bordel. Incroyable qu'une épreuve de cette qualité n'arrive pas à mener une réflexion sur cet aspect, qui doit sans doute être jugé comme secondaire.
Un peu avant 8 h, les 2 sas de prioritaires sont ouverts. Pendant ce temps, un des 2 sas non prioritaire ouvre lui-même ses barrières pour se mêler au départ tandis que l'autre sas non prioritaire regarde tout ce beau monde s'élancer vers le pied de la Gineste, où un départ arrêté est donné. 
Très confus tout cela. Des sas de départs organisés par numéros de dossards, par distance, seraient bienvenus, à l'instar de ce qui se passe sur les épreuves du Trophée National UFOLEP.
La pluie tombée un peu plus tôt rend les routes glissantes et dangereuses, notamment en descente. La pluie qui refait son apparition entre le Grand Caunet et Aubagne n'arrange pas les choses. De nombreuses chutes et glissades sont à déplorer, ainsi que de nombreuses crevaisons.
Le parcours cette année a été quelque peu modifié, du fait des World Series by Renault qui se déroulaient au circuit Paul-Ricard. Interdiction était donné au organisateur à partir de Grand Caunet de rejoindre la route du circuit du Castellet et de passer par Cuges-les-Pins et le col de l'Ange.
A partir du Grand Caunet, les parcours prenaient la direction de la montée des Bastides avant de descendre vers Aubagne via le vallon d'Aubagne.
Aubagne était le lieu de demi-tour pour le parcours de 85 km. Le parcours moyen de 125 km et le grand parcours de 158 km prenaient la direction de Gemenos pour retrouver le tracé traditionnel. Le retour s'effectuait en sens inverse, en remontant le vallon d'Aubagne.
Comme tous les ans, l'essentiel des participants s'est concentré sur le petit parcours (1220 arrivants), peut-être encore un peu plus du fait des conditions météorologiques.
Le parcours de 125 km enregistre 448 arrivants et le parcours de 158 km seulement de 214 cyclosportifs à l'arrivée. Autant dire qu'après la bifurcation des parcours à Gémenos, le parcours de 158 km était désert, rendant difficile la formation de groupes. La Sainte-Baume en quasi-solitaire, sous les nuages.
Le vent qui s'est levé a eu un effet bénéfique en séchant les routes. Revers de la médaille, le retour par le col de la Gineste, vent de face. Un "vrai bonheur".
D'une façon globale, l'épreuve est égale à elle-même avec tous les carrefours sécurisés (dont la partie beaucoup plus urbanisée cette année avec le passage par Aubagne qui s'est parfaitement déroulé), la fermeture du col de la Gineste, un bon plateau repas, des exposants à l'arrivée,...

Hors ligne

Pied de page des forums