#1 28-06-2010 22:25:37

fred1383
Administrateur
Lieu : Pourrières
Inscription : 14-12-2008
Messages : 49
Site Web

La Vaujany 2010

vaujany.jpg Le village de Vaujany, situé sur l’adret de la montagne du Rissiou, est un des versants les plus ensoleillés de la Vallée de l’Eau d’Olle. Et c’est justement sous un soleil très généreux et chaud que s’est déroulée la cyclosportive du même nom que ce village de Vaujany situé en périphérie du Parc National des Ecrins.
A noter que la veille, le samedi 26 juin, il était possible de découvrir gratuitement toutes les activités de l'été dans les stations (Allemont, Oz et Vaujany) de la vallée de l'Eau d'Olle : escalade, sports nautiques, VTT, tyrolienne, téléphérique,... et aussi une visite exceptionnelle de la Centrale hydroélectrique de Grand'Maison, la plus puissante de France (1800 MW).
La cyclosportive La Vaujany propose un parcours magnifique. Certes, il n’y a pas à proprement parler de cols mythiques au menu. L’épreuve passe bien par l’Alpe d’Huez, mais en éludant les 21 virages mythiques. Mais au final, le parcours de 173 km frôle tout de même les 4000 mètres de dénivelé (et 2450 m pour le parcours de 109 km).
Les 20 premiers kilomètres, entre le barrage du Verney, lieu de départ, et la Séchilienne, s’effectuent à très vive allure, avec un compteur qui ne descend pas véritablement sous les 50 km/h. Le premier col qui se profile alors est la montée de l’Alpe du Grand Serre (1360 m), une montée longue de 14 km pour environ 1000 m de dénivelé.
col-ornon.jpg Le parcours bascule alors dans le Valbonnais où se trouve, dans la commune du même nom (km 65), le premier ravitaillement. L’occasion de faire quelques emplettes avant le début du col d’Ornon (1371 m), un col globalement très roulant. La descente rejoint alors Bourg d’Oisans et avec un parcours qui reprend la direction de Vaujany, avec une bifurcation entre les 2 parcours à proximité du barrage du Verney.
Avec 100 km au compteur et près de 2000 m de dénivelé, la tentation peut être grande de bifurquer sur le parcours de 109 km, avec une arrivée si proche. Mais cela serait dommage car le meilleur reste à venir. 11 km de montée pour rejoindre Villard Reculas, sur une route dénuée de circulation, avec une magnifique vue sur le massif du Taillefer et la vallée de Bourg d’Oisans. Puis le village d’Huez, qui permet de rejoindre la montée de l’Alpe d’Huez, avec encore 4 km de montée.
L’Alpe d’Huez, c’est le lieu du 2° et dernier ravitaillement du parcours Master. Avant de poursuivre vers le col de Sarenne, via une route en partie en mauvais état et qui nécessite une grande prudence. Au milieu de pâturages, la Vaujany tutoie alors les 2000 mètres d’altitude, sans les atteindre (1999 mètres !). La première partie de la descente qui suit, avec une pente supérieure à 10% et une route étroite, nécessite toujours une grande vigilance, jusqu’au village de Clavans-le-Haut. Clavant-le-Bas, Mizoën, et voilà le lac Chambon (dont le niveau est relativement bas) et le bas de la descente du col du Lautaret.
Comme souvent en début d’après-midi à l’approche de Bourg-d’Oisans, la chaleur se fait de plus en plus écrasante. Il reste alors une vingtaine de kilomètres jusqu’à l’arrivée, dont une quinzaine très roulants. Mais il est bon de garder quelques forces pour aborder la redoutable montée finale sur Vaujany, longue seulement de 5 km, mais un pourcentage supérieur à 10% avec quasiment pas de zones de récupération.
Au total, près de 800 cyclosportifs finissent les 2 parcours. A noter une très forte présence étrangère, flirtant avec les 60% sur le parcours de 173 km.

Hors ligne

Pied de page des forums