Vous n'êtes pas identifié(e).

  • |

#1 29-06-2009 20:58:43

fred1383
Administrateur
Lieu : Pourrières
Inscription : 14-12-2008
Messages : 49

La Vauclusienne 2009

vaison-la-romaine.jpgLa Vauclusienne Tristan Mouric, au départ de Vaison-la-Romaine, permet de découvrir les paysages du Mont Ventoux, avec au choix l'ascension par Malaucène pour le parcours Géant de 127 km ou le tour du Géant de Provence pour le parcours de 100 km.
Après la Ventoux-Beaumes-de-Venise, voici donc la 2° cyclosportive de la saison qui se lance à l'assaut cette ascension mythique. De quoi donner un avant goût de l'étape du tour du 20 juillet prochain, même si l'ascension se déroulera à cette occasion par Bédoin. Et pour les fondus du Ventoux, les Routes du Ventoux du 6 septembre prochain permettront une ultime ascension en 2009 au cours d'une cyclosportive (montée par Malaucène).
Un peu plus de 300 cyclistes se sont classés sur le parcours de 127 km et environ 200 cyclistes sur le parcours de 100 km, pour la 4° édition de cette cyclosportive.
mont-ventoux.jpgLe départ est donné à 9 h, sous le soleil, avec une température qui laisse augurer de grosses chaleurs par la suite. Les 10 premiers kilomètres jusqu'à Malaucène se déroulent à vive allure, avant d'entrer dans le vif du sujet : 21,3 km d'ascension, 1593 mètres de dénivelé et un pourcentage moyen de 7,5 %. Ce versant nord du Ventoux offre quelques portions de répit, ce qui n'est pas le cas du côté de Bedoin. La principale difficulté se trouve à mi-parcours, à l'approche de la station du Mont Serein, avec 4 kilomètres (réguliers) à 9,5 %.
Un point d'eau, le bienvenu, permet de refaire le plein de liquide, avant l'ascension finale. A cette heure de la journée, la montée se fait encore à une température clémente, avec un air qui se rafraichit au fur et à mesure que l'on s'élève. Cela fait du bien. La vue de la célèbre antenne du sommet qui se rapproche de plus en plus donne des forces et du courage pour finir l'ascension et basculer dans la descente, en direction du Chalet Reynard puis de Sault.
Au fur et à mesure de la descente, la fraicheur fait place à une chaleur de plus en plus palpable. Le revêtement de la route vers Sault est malheureusement toujours aussi désagréable.
lavande.jpgA l'approche de Sault, des champs de lavande éblouissent le paysage et exhalent l'environnement de leur odeur typique.
Pour compléter ce tableau de Provence, les cigales ne sont pas en reste et elles donnent avec leurs chants un récital qui nous accompagnera jusqu'à l'arrivée.
Le parcours Géant nous amène alors vers Aurel avant une belle portion roulante et descendante, pour une petite incursion dans la Drôme Provençale avec le magnifique village perché de Reilhanette.
Le parcours est toujours très roulant jusqu'à Saint-Léger-du-Ventoux, km81, lieu du seul et unique (et bienvenu) ravitaillement liquide et solide. Cela fait donc maintenant 50 km depuis le sommet du ventoux que le parcours est roulant, sans véritable montée.
Après le ravitaillement, la côte de Saint-Léger (3,6 km à 4% de moyenne) attend les cyclosportifs sous une chaleur qui se fait maintenant très nettement sentir.
Le circuit longe et remonte alors l'Ouvèze jusqu'à proximité de Buis-les-Baronnies, dans une environnement naturel magnifique, pour nous diriger vers le col de Propriac (2,5 km à 7% de moyenne) qui fait mal aux jambes de nombreux coureurs.
puymeras.jpgRegrettons qu'aucun autre point d'eau n'ait été prévu jusqu'à l'arrivée, cela aurait été apprécié par beaucoup de cyclistes. La fin de parcours ne présente pas de difficultés majeures, juste quelques petites côtes, pas très longues, mais suffisantes pour achever ceux qui sont à la limite des crampes. Puymeras, Faucon et Saint-Marcellin sont les dernières communes traversées avant l'arrivée à Vaison-la-Romaine.
Une paëlla attend les participants pour reprendre quelques forces.

Hors ligne

#2 20-06-2010 23:39:21

Vincent
Nouveau membre
Lieu : Oraison
Inscription : 20-06-2010
Messages : 4

Re : La Vauclusienne 2009

Salut Je suis Vincent Egio et j'habite à Oraison dans le 04 , j'ai fait la vauclusienne en 2009 et par manque de rythme , j'ai explosé dans la côte de la Gabelle . J'ai bien apprécié le parcours de 101 kms et ne pourrais pas la faire cette année . Je tiens à préciser que je suis non-licencié . Je finis 66ème en 3h 13 .

Hors ligne