#1 17-05-2009 10:33:21

fred1383
Administrateur
Lieu : Pourrières
Inscription : 14-12-2008
Messages : 49
Site Web

L'épervier 2009

epervier-1.jpg
Avec 23 éditions, l'épervier fait partie des doyennes des cyclosportives. L'épreuve s'est déroulée, comme souvent, sous un magnifique soleil, contrastant avec la météo de la veille, où de fortes précipitations se sont abattues toute la journée sur la région. Les fossés, gorgés d'eau, débordait d'ailleurs en de nombreux endroits sur le route, nécessitant la prudence.
La 1° ligne du départ du grand parcours était occupé par les cyclos relais "je roule propre" et par Alain Prost.
Plus de 800 personnes étaient inscrites sur les 3 parcours, dont près de 300 personnes sur le parcours master de 179 km et de 2400 m de dénivelée (mais seulement environ 200 personnes réaliseront ce parcours) et près de 450 personnes sur le parcours de 133 km et de 2000 m de dénivelée.
Comme toujours, le départ, avec une succession de ronds points et quelques îlots nécessitent une grande vigilance, avec le lot habituel de ralentissement et d'accélération.
La modification annoncée avec la montée du Moulin de Paillat et ses passages à 14% n'eut pas lieu.
La route prend la direction de Cavalaire-sur-Mer et de la corniche des Maures. La première véritable difficulté arrive avec le col du Canadel, long d'un peu plus de 4 km, qui se prolonge ensuite par la route des crêtes.
Surplombant la commune du Lavandou, le panorama sur les îles d'or est alors exceptionnel : îles du Levant, de Port-Cros et de Porquerolles.
La route des crête rejoint alors le sommet du col de Caguo-Ven qui était gravi il y a quelques années à partir de Bormes-les-Mimosas.
Puis c'est une descente large et roulante (profitons-en car toutes ne sont pas comme ça, loin de là) qui nous amène au bas du col de Babaou. Avec des pourcentages raisonnables et un bon revêtement, la montée ne présente pas vraiment de difficultés.
La descente qui suit, sinueuse et étroite, laissera des traces chez quelques concurrents qui se retrouvent dans le fossé. Cette descente nous emmène à Collobrières, premier point de ravitaillement et point de départ pour l'ascension de Notre-Dame des Anges, longue de 10 km.
Le mauvais état de la route avec son revêtement granuleux, ses gravillons au milieu et sur les bas-côtés, est toujours présent. Le ravitaillement en haut de cette montée est le bienvenu. La descente s'effectue aussi, et comme toujours, sur une route en mauvais état. Secousses assurées pour tout le corps, avec en prime quelques virages qui sont rendus dangereux.
Une transition d'une dizaine de kilomètres permet de récupérer jusqu'à l'ascension vers la Garde-Freinet.
Une montée où il s'agit d'être vigilant vis-à-vis des automobilistes (et campings-cars et caravanes) impatients, qui voient, chose inconcevable, leur propriété (c'est-à-dire la route), envahie par une horde de cyclistes : dépassements sans visibilité, rabattements brusques devant les cyclistes, appels de phare des automobilistes en sens inverse.
La chaleur commence à bien se faire sentir. L'arrivée à La Garde-Freinet marque la séparation du parcours master et senior, et un ravitaillement permet de reprendre quelques forces pour les concurrents du grand parcours.
120 km ont alors été parcourus avec près de 2000 mètres de dénivelée. Les difficultés restantes sont donc limitées. Le parcours est roulant jusqu'à Vidauban, puis c'est une partie usante qui nous emmène sous la chaleur au Plan-de-la-Tour avec une succession de petites côtes. La paysage garde malheureusement les séquelles des importants incendies d'il y a quelques années.
Le point d'eau avant le Plan-de-la-Tour marque presque la fin des difficultés. Encore un petit effort est nécessaire avec le col du Reverdi avant de se laisser glisser à vive allure vers Grimaud puis vers Cogolin, lieu d'arrivée.
epervier-2.jpg
La restauration à l'arrivée se fait sur la place de la mairie, sous d'immenses et magnifiques palmiers.
Une cyclosportive qui permet de voir de magnifiques paysages, et qui permet aussi des flâneries d'après-course dans les beaux villages voisins : Gassin, Ramatuelle, Saint-Tropez, Port-Grimaud, Marines de Cogolin,....

Hors ligne

Pied de page des forums