12-07-2016  La Cyclo Luc Alphand

La 19° édition de la Serre-Che Luc Alphand s'est déroulée ce deuxième week-end de juillet, avec la reconduction pour la 3° année de suite de la formule d'un grand parcours le samedi et des autres parcours le dimanche.
Cette 19° édition a été baignée par le soleil et un temps estival. Près de 700 cyclistes étaient présents sur les deux jours, avec une répartition homogène entre les différents parcours : 190 cyclosportifs classés (et 24 abandons !) sur le grand parcours, 266 cyclosportifs classés sur le parcours B et 217 cyclistes classés sur le parcours C.

Le grand parcours, le Granfondo Val de Susa, avec ses 205 km et 4200 mètres de dénivelé se classe parmi les parcours les plus redoutables en France, avec un indice de difficulté supérieur à 18. Au départ de Chantemerle (commune de Saint-Chaffrey), direction la cité Vauban, Briançon où le départ réel est donné.
Le parcours est ensuite modifié puisque le col de Montgenèvre est substitué par une incursion dans la vallée de la Clarée et la montée du col de l'Echelle, avant de basculer en Italie. Une modification de parcours rajoutant une quinzaine de kilomètres au compteur.
Une longue portion roulante côté italien permet alors de rejoindre Susa avant d'aller affronter le col du Mont-Cenis (2081) qui se caractérise par sa longueur de près de 30 km à 5,6% de moyenne. En réalité, après 22 km d'ascension, le plus dur est fait pour ce col, puisque les portions descendantes et montantes se succèdent. Paysages grandioses avec les montagnes et le lac du Mont Cenis.
Il est alors temps de basculer dans la vallée de la Maurienne, avec une descente qui se prolonge par un très long faux plat descendant, jusqu'au pied de la dernière difficulté, le col du Télégraphe / Galibier. Autant dire un morceau de choix pour finir ce très long parcours. A partir de Saint-Michel de Maurienne, le col du Télégraphe se présente avec ses 12 km à 7,1% de moyenne. La courte descente sur Valloire permet de récupérer quelques forces avant d'aller défier les 16,7 km à 6,8% du Galibier, un final qui se révèlera pour certains un vrai chemin de croix.

Le parcours B proposait le mythique col d'Izoard par la Casse Déserte avec une longueur totale de 108 km et 1900 mètres de dénivelé. Le parcours C, long de 85 km (1300 m de dénivelé) proposait le col du Montgenèvre et le col de l'Echelle.

Sur le Granfondo Val de Susa, la victoire revient à David DE VECCHI en 6h40 devant Stefano SALA (vainqueur l'année dernière) et Jeremy DEFAYE. Du côté des dames, Stéphanie REYMOND devance Christine SEILLER MULLER et Sévérine FRICKER.

Sur le parcours B, Arnold RIEFLER l'emporte en 3h02 devant Stefano SALA (déjà 2° sur le Granfondo Val de Susa la veille) et Roberto NAPOLITANO. Chez les féminines, Charlotte MOREL devance Christine SEILLER MULLER (déjà 2° sur le Granfondo Val de Susa la veille) et Muriel FINE.

Enfin, sur le parcours C, Pascal MANDERON devance Lorenzo BALDUCCI et Rémy BESSONE. Du côté des dames, la victoire revient à Nathalie GALLEN devant Barbara MILONE et Gisèle WURTZ.

Retrouvez les classements de la Serre-Che - Luc Alphand :
- Granfondo Val de Susa
- Parcours de 110 km
- Parcours de 85 km

Rendez-vous le 2° week-end de juillet 2017, pour la 20° édition et malheureusement pour à priori la dernière édition de la Cyclo Luc Alphand. Un département des Hautes-Alpes, tellement propice à la pratique du cyclosport qui risque de devenir sinistré en la matière après la disparition déjà cette année de l'Alpigap.



    


Actualités     2015     2014     2013     2012     2011     2010     2009




Connecté en tant que
Invité