05-04-2016  L'Héraultaise

L'Héraultaise, cyclosportive au départ de Gignac dans l'Hérault, a déjoué tous les pronostics météorologiques. Des pluies éparses et soutenues étaient annoncées dès le matin et sur le parcours. Mais c'est un final un temps agréable qui a accompagné tous les cyclosportifs, le temps nuageux devenant de plus en plus ensoleillé au fil des heures.

Après la Corima Drôme Prvençale, l'Héraultaise constituait la seconde épreuve du Trophée Label d'Or.

Cette année, les parcours avaient été modifiés avec le col du Vent, emprunté il y a quelques années, qui est à nouveau mis à l'honneur.
Le grand parcours étaient long de 138 km avec près de 2000 mètres de dénivelé tandis que le petit parcours de 90 km présentait 1250 m de dénivelé.
L'horaire de départ relativement tardif (9h pour le petit parcours et 9h20 pour le grand parcours) était idéal pour rassembler le plus grand nombre de cyclistes sans se lever de très bonne heure.
Les premiers kilomètres sont menés tambour battant jusqu'à la côté de Puechabon. La côte de Saint-Martin de Londres et la côte du barrage de l'Hérault constituent les autres petites difficultés des 60 premiers kilomètres qui sont plutôt très roulants. Plusieurs chutes sont à déplorer dans cette première partie de parcours.

A partir de Montpeyroux, km60 et lieu du premier ravitaillement, s'annonce la véritable difficulté : le col du vent (710 m) avec 9 km d'ascension à 5,5%. La montée de ce col permet d'admirer un magnifique panorama pour ceux qui prennent le temps de tourner la tête. Comble du bonheur, l'ascension s'effectue avec le vent dans le dos. En contrepartie, il faudra affronter un vent plutôt défavorable par la suite.
Soubès, km90, est le lieu du 2° ravitaillement pour prendre quelques forces avant deux petites côtes qui ne présentent rien d'insurmontable mais qui peuvent être usantes pour ceux qui ont déjà bien piocher dans leur réserve.
Pour la fin de parcours, la principale difficulté est surtout constituée par un vent défavorable, notamment dans les 30 derniers kilomètres.

Fidèle à sa réputation, l'organisation de l'Héraultaise n'a pas failli avec des parcours de toute beauté, une organisation et sécurité au top, des ravitaillements bien fournis et un sympathique plateau repas à l'arrivée. Soulignons également que l'organisation est tournée vers le développement durable avec notamment des plateaux repas, couverts et gobelets en fibre de bois végétal.
L'Héraultaise est également engagée aux côtés de la Ligue Contre le Cancer, en reversant une partie des inscriptions.

346 cyclosportifs se sont classés sur le parcours de 138 km et 442 cyclistes sur le parcours de 90 km.

Sur le grand parcours, la victoire revient à Victor Koretzky (coureur VTT cross-country et cyclo-cross) à plus de 37 km/h de moyenne devant Lionel Genthon et Damien Albaret. Du côté des féminines, Marion Bessone (RO Sanary) devance Amélie de Vecchi et Amandine Martin.

Sur le 90 km, c'est Vincent Cantoni qui l'emporte devant Florian Dagorne et Richard Lefebvre. Du côté des dames, Christel Ferrier, qui a pris sa retraite il y a un peu plus de 2 ans, l'emporte devant Pauline Sabin Teyssedre et Pauline Cantele.

Retrouvez les résultats du parcours de 138 km et les résultats du parcours de 90 km.



    


Actualités     2016     2015     2014     2013     2012     2011     2010     2009