22-03-2016  La Corima Drôme Provençale

La Corima Drôme Provençale a rencontré pour sa 7° édition encore un beau succès avec plus de 1500 cyclistes classés sur les 3 distances cyclosportives, à Montélimar, dans la Drôme. En ce premier jour du printemps, le 20 mars, la Corima Drôme Provençale marque véritablement le début de la saison cyclosportive.
L'épreuve s'est déroulée sous des conditions météorologiques agréables, à l'inverse de certaines éditions passées. Si la température était un peu fraiche au départ, malgré l'horaire de départ (9h30), le départ tambour battant a permis de se réchauffer rapidement, notamment au niveau de la côte d'Allan.
Au vu de l'affluence cycliste, l'épreuve gagnerait sûrement à faire des sas de départ séparés pour chaque parcours, voire aussi à neutraliser le départ jusqu'à la sortie de Montélimar.

Les trois circuits proposés étaient : la Corima avec 155 km (2186 m de dénivelé), la Jollywear avec 110 km (1578 m) et la Sesame avec 74 km (882 m). A noter que la veille, le samedi, près de 100 cyclistes ont pris part au contre-la-montre.
Si comme souvent le parcours intermédiaire a été largement plébiscité (799 cyclistes classés), le long parcours de 155 km enregistre une participation notable (395 cyclosportif classés), tandis que le petit parcours rassemble 382 cyclistes classés.
La côte d'Allan et le col du Colombier (426 m) permettaient de se mettre en jambe. La descente du col du Colombier marquait la séparation avec le petit parcours. Suit alors pour le 110 km et 155 km la côte de la Citelle puis une montée vers le col de Valouse. Le parcours de 110 km bifurque bien avant le sommet de se col pour se diriger directement vers Dieulefit. Le grand parcours de 155 km enchaîne alors les cols avec le col de la Sausse (791 m) et le col d'Orcinas (705 m), avant d'arriver à Dieulefit. Cette boucle permet de revisiter ls paysages des premières éditions de cette cyclosportives.
Après Dieulefit, le col de Pertuis (626 m) marque la dernière véritable difficulté avant un parcours très roulant vers Montélimar, émaillé de quelques petites (mais courtes) côtes. Fort heureusement, le vent est faible et permet de progresser rapidement au sein des différents groupes formés.

Sur le grand parcours de 155 km, Lionel Genthon l'emporte à 36,8 m/h de moyenne devant William Turnes et Daniele Terzi. Du côté des féminines, le podium est constitué par Manon Testou, Judith Visser et Elena Ivanova.
Sur le parcours de 110 km, Brice Aerts devance Olivier Martinez et Florian Dagorne. Du côté des dames, la victoire revient à Astrid Chazal devant Marion Bessone et Magdalena de Saint-Jean.

A l'arrivée, le repas chaud était apprécié au regard de son contenu : crudités, boeuf bourguignon et gratin dauphinois, fromage, tarte. Ce repas s'ajoute au maillot offert à l'inscription et au paquet de nougat (du Montélimar bien sûr !) offert à tous. Une tombola richement doté couronne le tout.

Retrouvez les résultats du parcours de 155 km, 110 km et 74 km.



    


Actualités     2016     2015     2014     2013     2012     2011     2010     2009