30-06-2015  La Serre-Che Luc Alphand

La 18° édition de la Serre-Che Luc Alphand s'est déroulée le dernier week-end de juin en reconduisant la nouvelle formule de l'année dernière : le grand parcours, le Granfondo Val de Susa, le samedi, et les deux autres parcours le dimanche.
Si l'édition 2014 avait été marquée par une météo peu clémente, notamment le dimanche, c'est sous un temps estival que cette édition 2015 s'est déroulée.

Le grand parcours Granfondo Val de Susa, avec ses 208 km et 4300 mètres de dénivelé, constituait un parcours dont la longueur devient malheureusement de plus en plus rare au sein du calendrier cyclosportif. Un parcours de toute beauté avec l'enchainement du col de Montgenèvre, du col de Mont Cenis et du col du Galibier via le col du Télégraphe.
Un grand merci donc aux organisateurs de résister à la tentation bien trop généralisée de proposer des parcours de plus en plus fade.
Alors que ce grand parcours avait rassemblé environ 300 cyclosportifs l'année dernière, seulement 202 cyclosportifs se sont classés cette année sur le Granfondo Val de Susa. Une participation donc en nette baisse, forcément décevante avec le risque que ce type de parcours ne se perpétue pas. Et avec un peloton réduit, il était forcément plus difficile de constituer des groupes pour les liaisons entre les cols, notamment dans la vallée de la Maurienne où les cyclistes ont du affronter un vent de face très pénalisant.
Le gros bémol est à mettre sur le compte des ravitaillements. Si les ravitaillements étaient en nombre suffisant et judicieusement placés, le contenu de ceux-ci frisaient une pauvreté affligeante, surtout pour une telle épreuve d'endurance : présence uniquement d'eau sur la moitié des ravitaillements (et un peu de sirop sur les autres), choix très limité pour l'alimentation solide, salé très peu présent,... Le ravitaillement au sommet du col du Mont-Cenis aurait notamment mérité un vrai effort avant d'attaquer la vallée de la Maurienne. Un peu de boisson énergétique et/ou coca-cola aurait bien appréciable.
Espérons qu'un vrai effort sera effectué en 2016.

Le dimanche, la météo était encore plus estivale, avec un ciel dépourvu du moindre nuage et des températures plus élevées.
Le parcours B proposait le mythique col d'Izoard par la Casse Déserte avec une longueur totale de 108 km et 1900 mètres de dénivelé. Le parcours C, long de 85 km (1300 m de dénivelé) proposait le col du Montgenèvre et le col de l'Echelle.
Ces deux parcours ont connu une participation respective de 262 cyclistes et de 178 cyclistes.

La fermeture de la route Briançon - Grenoble a sans doute contribué à limiter la participation de la Serre-Che Luc Alphand, même si cette conséquence n'est peut être qu'anectodique au regard des impacts importants que cela entraîne à l'échelle de l'ensemble de la vallée.

A l'arrivée, les cyclosportifs du samedi se voyaient offrir une paëlla géante (un petit dessert en complément aurait été sympatique aussi). Les cyclistes du dimanche avaient eux la possibilité de déjeuner dans une sélection de restaurant avec un plat, un dessert et une boisson, le plat étant spécifique et différent à chaque restaurant.

Sur le Granfondo Val de Susa, la victoire revient à Stefano SALA en 6h07 devant Fabien MUZETTE et Jean-Lou PAIANI. Du côté des dames, Christine SEILLER MULLER , déjà victorieuse l'année dernière, se classe 26° du scratch en 7h28, devant Elisabeth PETIT et Fleur SKRIVAN.

Sur le parcours B, Jean Lou PAIANI, 3° la veille sur le grand parcours, l'emporte en 3 h devant Arnold REIFLOR et Valentin LACROIX. Chez les féminines, Alessia GHEZZO devance Roberta PILOTTO et Mylène LEGRAND.

Sur le parcours C, Dario GIOVINE devance Remy BESSONE et Lucas DAUGE. Du côté des dames, la victoire revient à Giulia LANTELME devant Stéphanie WILLE et Nathaie GALLEN.

Retourvez les classements de la Serre-Che - Luc Alphand :
- Granfondo Val de Susa
- Parcours de 110 km
- Parcours de 85 km





    


Actualités     2016     2015     2014     2013     2012     2011     2010     2009