08-09-2014  L'Alpigap

La 18° édition de l'Alpigap a été baignée par un soleil généreux, symbole du département des Hautes-Alpes, même si en fin de parcours les derniers concurrents ont subi quelques pluies d'orage.
Cette cyclosportive a connu une belle participation avec plus de 500 inscrits, avec un choix un beau parcours de 130 km et 2900 mètres de dénivelé, un parcours de 105 km (2400 m) ou un circuit de 75 km, dans les paysages du Gapençais et du Champsaur.

L'Alpigap était aussi la finale du challenge des Hautes-Alpes qui comportait également la Serre Che-Luc Alphand et la Risoul Queyras.

Le parcours, périodiquement modifié, permettait de partir sur les traces historiques de cette belle cyclosportive avec un départ par le col de la Sentinelle puis le col Lebraut, permettant d'admirer le magnifique lac de Serre-Ponçon.
Le descente vers Chorges, ancien chef-lieu des Hautes-Alpes à la Révolution, permet de souffler un peu avant de se diriger vers le difficile col de Moissière (1571 m), point culminant de l'Alpigap, et des passages dépassant allègrement les 10%.
La longue descente vers Ancelle et Pont-du-Fossé est alors appréciée avant d'affronter la dernière moitié du parcours. La côte de la Vilette et le col de Manse sont les dernières difficultés du parcours de 105 km avant la longue descente qui plonge sur Gap. Pour le parcours de 130 km, une boucle supplémentaire permet d'aller "visiter" les abords de Saint-Bonnet-en-Champsaur et surtout de monter sous la chaleur la côte de Chaillolet (1510 m).

A l'arrivée, l'hôtel restaurant Pavillon Carina offre, comme il est de tradition sur cette cyclosportive, une douche dans une chambre de l'hôtel et un repas dans le restaurant.

Retrouvez le classement du parcours de 130 km, de 105 km et de 75 km.



    


Actualités     2016     2015     2014     2013     2012     2011     2010     2009




Connecté en tant que
Invité