14-08-2011  La Pierre Jacques en Baretous

Les nouveaux parcours de La Pierre Jacques en Baretous ont attiré cette année de nombreux cyclistes venus de toute la France et d'Espagne, avec 100 participants supplémentaires par rapport à l'année dernière. Ils ont été séduits par ce parcours transfrontalier et se sont faits plaisir.
A noter qu'une proportion importante de cyclistes se sont engagés sur le grand parcours, pourtant réputé trés difficile (148 km et 3700 m de dénivelé). Cela est une bonne nouvelle pour la volonté des organisateurs de proposer une cyclosportive de montagne dure.

Au départ d'Aramits, près d'Oloron-Sainte-Marie, la huitième édition de cette cyclosportive s'est déroulée par un beau temps, quoique froid en haut des cols, le 30 juillet dernier.

Le col de La Pierre Saint-Martin, qui verra certainement une arrivée du Tour 2012 à son sommet, a provoqué une première sélection par l'arrière. La descente, sinueuse mais avec un revêtement parfait, s'est effectuée très rapidement, avec des pointes de vitesse à plus de 90 km/h.

La remontée piégeuse du petit col d'Alto Laza a commençé a entamé les plus présomptueux. D'autant plus qu'un fort vent du nord attendait les concurrents dans le Port de Larrau, attaqué après une courte descente.
Dans ce décor majestueux, des coureurs se détachaient avec notamment Nicolas Loustaunou qui allait remporter le petit parcours nommé Barétous Roncal.
Au sommet, une motos de touristes suisse renversait Torres. Cet incident désorganisa le groupe de tête. Tandis que Goudin et Dumont s'inquiétait de la chute de leur compagnon d'échappée, les deux espagols en profitaient pour se faire la belle .

Une course poursuite commençait alors, d'abord dans la périlleuse descente du Port de Larrau, puis dans les gorges remontant sur Saint-Engrace et enfin dans le col de Soudet.
Ce col aux forts pourcentages a permis à Jean-Marc Goudin et Mathieu Dumont de revenir d'abord sur le premier espagnol quelques kilomètres avant le sommet, puis, après une descente haletante sur l'homme de tête à 7 km de l'arrivée.
Poursuivant leur effort, ils franchissaient la ligne d'arrivée se tenant par l'épaule, Mathieu Dumont (déjà vainqueur par 2 fois) laissant sportivement la victoire à Jean-Marc Goudin (déjà vainqueur l'an dernier).

Ce nouveau parcours semble avoir enchanté les participants.

Retrouver tous les résultats de La Pierre-Jacques :
148 km scratch et 148 km par catégories
124 km scratch et 124 km par catégories.



    col de la Pierre Saint-Martin


    Jean-Marc Goudin et Mathieu Dumont à l'arrivée de la Pierre Jacques en Baretous 2011



    


Actualités     2015     2014     2013     2012     2011     2010     2009




Connecté en tant que
Invité